Rock-a-field Festival – Sunday 5th

Wouaw wouaw wouaw…
Il a fait chaud au grand-duché ce week-end !
On annonçait 14 000 festivaliers ce dimanche pour jumper, chanter et danser avec le groupe Muse en tête d’affiche. De quoi avoir bien chaud…
Heureusement, pour faire face aux records de chaleur annoncés, des dispositions ont été prises…

 

Une organisation au top !

  • Navettes ultra régulières à l’aller comme au retour (malgré la MASSE de peuples qui entrait et sortait du site)
  • Tubes de crèmes à bronzer distribués sur le site
  • Deuxième scène sous chapiteau
  • Canon à eau (une grande tuerie !)
  • Trois points d’eau gratuits :dont un sur le nouveau site de la plage et un sur le nouveau site du Food village.
  • Et justement, parlons en de ce food village ! Pour tous les goûts, pour toutes les bourses (pour autant que vous ne vouliez pas de la salade de fruits bananes-fraises ;p ) avec petit coin hamac pour se prélasser à l’ombre…
  • Distribution de chapeaux de paille
  • Des balançoires ! Des balançoires !!!

 

2015-07-05 14.15.43

On commence doucement mais sûrement 😉

2015-07-05 14.15.46

Des canons à eau et des balançoires ! Un rêve de gosse, quoi !

2015-07-05 14.28.29

La tente à hamacs… Et à thé glacé… Et à chichas… 😀

 

Une programmation qui dépote

Soyons honnête… Je venais surtout presque exclusivement pour Matthew Bellamy, ce qui ne m’a pas empêché de faire de super découvertes !

En tout début d’aprem on commence avec les Danois de Go Go Berlin.
Un sympathique groupe de chevelus, venus remplacer les Hollandais de Dotan, au pied levé.
Super festif et plein de peps, le set a été mené de main de maître par le leader, Christian Vium, complètement déchaîné et visiblement content d’être là !
Un super contact avec le public, la petite vanne qui déride,… Un son rock à l’ancienne…
C’est du festival qui commence bien 🙂

2015-07-05 15.14.55

Go Go Berlin

 

 

Après une pause Ben&Jerrys (mmmmmmh), c’était au tour d’Echosmith de se présenter.
19 ans de moyenne d’âge et une jolie petite chanteuse , Sydney Sierota, qui semblait être la seule personne à la ronde à ne pas suer comme une truie à cause de la chaleur…
Ambiance à la cool pour une musique gentillette (plus pop) mais assez efficace, je dois bien le dire… Quelques confettis et gros ballons plus tard, le groupe a même invité deux chanceux à danser avec eux sur scène.
Sympa ! Très sympa ! A défaut d’être aussi déjanté que le reste…

2015-07-05 16.30.27

Echosmith et leur tube « cool kids » qui a fait bouger les festivaliers malgré un soleil de plomb

 

 

Alors là… Par contre… Si vous vouliez du déjanté…. Il fallait aller voir Marmozets !
MA découverte de la journée !
Du son qui claque, une voix entêtante, un style très british et des solos de batterie de oufs.
Mention toute spéciale pour la chanteuse, Becca Macintyre, qui est un fucking phénomène !
Une voix de métalleuse associée à la dégaine de Jagger avec un rien de James Brown…
Le tout sur des paroles un peu rebelles qui sonnent bien (et des litres de scotch cul sec pour faire passer le tout – véridique)
Avec ça, c’est le groupe qui, à mon sens, a eu le meilleur contact avec le public.
Entre le guitariste qui a fait le tour de la fosse pour pécho une nana ou la chanteuse qui passe plusieurs minutes hors de « son enclos » pour poser avec des fans, discuter ou faire des bisous…
Grand coup de coeur.

Alors… Je vous conseille de pencher votre tête sur la gauche parce que mon wordpress a envie d’être contrariant… Nondidju !

 

Pour les plus beaux POGO’s, il fallait voir Skip the use !  Ces gars sont juste… fous.
Venu du Nord de la France, le groupe a fait très fort, d’entrée de jeu, en proposant au public de mettre le bordel…
Ce qui n’a pas traîné, en témoignent les nombreuses ecchymoses de mon bras droit.
Mat Bastard réussi l’exploit de séduire le public en un temps record malgré les quelques heures qui nous séparent encore de Muse !
Un beau moment de folie et de chouettes interactions avec le public.

2015-07-05 20.09.24

Le seul à faire tomber la chemise ! Ça devait être précisé 😉

 

Je ne vous présente pas Muse
Mr Bellamy
Une voix de dingue et une façon de jouer qui me donne des papillons dans le ventre…
Il a enchaîné (et c’est le mot) les morceaux de son dernier album, Drones (une super intro avec « Psycho », « Dead Inside », …), et ses hits plus anciens (« Supermassive Black Hole », « Plug in Baby », …).
Le son est monstrueux, les riffs incendiaires et efficace.
Et, en guise de bouquet final, confettis et gros ballons sur le son de knights of Cydonia
(MA PRÉFÉRÉE <3)
Si je devais mettre un bémol… Et un tout petit…
Ça serait peut-être le manque d’interactions avec le public…
Largement compensé par le nombre impressionnant de chansons qui composaient le set !

2015-07-05 23.23.43

Ma plus belle photo 😉

 

Mais !
Bien évidemment, le festival est surtout une affaire de potes <3
Et là, je dois bien dire qu’on était sûr de ne pas être déçu.
J’ai passé cette journée avec la meilleure des compagnies
\o/
Un moment EPIC, un moment AWESOME, un moment LEGENDARY !

 

2015-07-05 14.46.33

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>