Quelques heures avant la fin du monde…

Dans quelques heures, 2014 tirera sa révérence.
Alors non.
Pas de « à l’année prochaine », « meilleurs vieux » et autres « joyeuses Pâques ».
Je ne tolèrerai qu’un « joyeux Halloween », à la limite.
On est des gens sérieux, ici.

Honnêtement, 2014 fût une bonne année.
Sur ma balance personnelle, la somme des petits plaisirs aura largement pesé plus lourd que mes petites contrariétés.
Et le fait que je sois devenue, pour la première fois, l’heureuse tata d’une petite fée joue pour beaucoup !
Sans aucun doute, la petite Zoé aura embelli la fin d’année de beaucoup de monde, ses heureux parents en premier lieu.

Mais vous le savez tous, aucun blog digne de ce nom ne parle des bons côtés, des bons moments. Il faut du tragique, des affaires sordides, des petites peines et amertumes, des choses que d’autres gens pourront lire en se disant « Tiens, ma vie n’est pas si mal ».
Je vous propose donc d’enterrer 2014 avec moi sous une bonne couche de terre pour pouvoir débuter sur une page vierge.

Je vous parlais de résilience, il y a peu, et j’ai eu ÉNORMÉMENT de commentaires suite à ce billet.
– D’abord parce que je pense que ça faisait longtemps que je n’avais pas partagé de « vrai billet, vraiment écrit ». Honte à moi. Je suis très occupée à repartir sur le chemin du boulot, vous comprendrez 😉
– Ensuite, parce que l’Amour est un sujet qui touche tout le monde. Nous sommes des humains lisant d’autres humains, chacuns avec nos valises, chacuns avec notre histoire personnelle et nos défauts. Encore une fois, on se comprend.
– Enfin peut-être… la curiosité ?

 

« Je ne te juge pas mais je n’aurais jamais cru que… »

Cru que quoi ?
Que j’aurais eu envie d’autre chose que de rester à la maison avec ma progéniture (que j’ai déjà loyalement servi pendant deux belles années).
Je suis flattée.
Cependant, je ne suis ni une sainte, ni un ange.
J’aimais mon boulot, j’aimais voir des gens, j’aimais avoir une vie ?!
AUTANT que j’aime être maman.
Ni plus, ni moins.
Alors, oui… ennui, solitude, frustration…
On aurait été au XVIIIème siècle, j’aurais appris à broder et ça m’aurait certainement garder la pensée plus pieuse.
Malheureusement, les travaux de couture m’intéressent moyen.

 

« Pourquoi tu en as parlé ? Tu n’as pas peur que… »
Peur de quoi ?
Du qu’en dira-t-on ?
Il n’y a qu’un seul pardon que je voulais (deux, en fait, pour être tout à fait honnête) et je l’ai eu.
J’ai les défauts que j’avais déjà avant de me marier, je compose avec eux comme je peux et j’essaie d’être la personne que je mérite d’être aussi fort que je peux.
Malgré toute ma bonne volonté, je suis faillible.
Il le sait, Elle le sait et j’ose espérer que ma famille et mes amis, le savent.
Pour le reste du monde, je dis « tant pis ».

A vrai dire, je suis même plutôt contente de lui en avoir parlé tout de suite.
Tout d’abord parce que je lui devais bien ça [petit moment d’honnêteté, c’était dans mes vœux] mais aussi parce que c’était à moi de le faire !

Si vous avez lu entre mes lignes, vous aurez certainement compris que je ne suis pas vraiment tombée sur quelqu’un de très respectueux des sentiments ou de la vie d’autrui.
J’ai donc été peu surprise de découvrir un mail de cette personne adressé à mon mari.
(Il faut dire qu’après une flopée de SMS d’insultes et de menaces variées, le contraire aurait presque été décevant)
Je ne me souviens plus exactement des paroles de mon homme à ce moment-là mais je me rappelle qu’on en a beaucoup ri. Il y a des gens qui ne sont pas vraiment doués pour la prose. C’est pas leur faute.
En pratique, donc, c’était pas très réussi.
En théorie, par contre, ça me fait un peu tiquer.
« Et tu as pas envie de lui arracher les yeux ? De te venger ? »
Les yeux, non.

Après, je vous avoue que ça continue de me démanger.
Pour la petite parenthèse qu’on a eu toute les deux, je ne peux pas lui en vouloir.
Je n’avais pas de revolver sur la tempe. Ça a comblé mon vide intérieur, m’a couvert d’attentions, a allumé mes nuits, m’a distrait de mon ennui,… BREF
J’y suis même allée avec un certain enthousiasme, complètement dans ma bulle.
Une vraie groupie.
C’est à moi de gérer cette bêtise.

Pour la suite, par contre, je ne pense pas tomber loin en disant que je suis vraiment tombée sur quelqu’un qui a la défaite amère.
Sous le prétexte (fallacieux, je présume) d’avoir posté un article sur Facebook,
et non ça ne m’étonne pas que vous ne vous rappeliez pas lequel pour la bonne et simple raison qu’aucun élément de l’article ne pouvait le remonter jusqu’à cette histoire,
LUI a jugé « équitable » de m’inonder d’inepties par SMS, me téléphoner sous couvert de numéro masqué après que je l’aie supprimé de Facebook (chose que je lui avais pourtant dit que je ferais), tenter de joindre mon mari, menacer par deux fois de venir jusque chez moi, tenter de détruire ma famille (ce qui aurait pu se passer si on avait été un couple fragile, je suppose),…
Alors OUI, je n’ai que du mépris pour ce genre d’individu.
OUI, si le monde était gouverné par les singes, dans un état de non-droit, je lui arracherai les ongles un par un.
OUI, j’ai 10.000 idées créatives pour le faire.
MAIS NON.

Cette histoire n’a même pas éraflé la dorure de notre couple…
J’ai pas assez de haine, de colère ou d’amertume en moi pour en briser un.
Je ne suis sûre (pour ne pas dire convaincue) que le sien n’y résisterait pas.
Je ne suis toujours pas un ange, toujours pas une sainte, ce n’est pas une fleur que je lui fais.
Je ne suis tout simplement pas assez mauvaise.
Je refuse d’être à son niveau.
Alors non, à moins d’y être contrainte et forcée (c’est-à-dire pour quelque chose qui touche à ma sécurité ou à la sérénité de ma famille), non. Je ne me vengerai pas.
Et franchement, il peut vous remercier, mes amis, mon amour, de m’avoir raisonné !
A défaut d’être gentil, peut-être sera-ce raisonnable ?
On a les mêmes lignes de conversations, les mêmes SMS, les mêmes mails, les mêmes photos ou vidéos chacun de notre côté.
J’aimerais vraiment, qu’en plus, il ne soit pas stupide.

 

De la rancune ?
Je ne sais pas…
Je pensais avoir été honnête et assez douce pour lui faire comprendre que je ne pouvais pas continuer là-dedans.
Je suis désolée si j’ai été maladroite ou blessante.
Vraiment.
Cependant, je ne pense pas mériter toutes ces démonstrations de colère.
Je continuerai à sourire, je continuerai à chantonner, je continuerai à danser et je continuerai à écrire.
Pas pour faire du mal à qui que ce soit, mais pour continuer à préserver ma santé mentale et affective.
Je ne sais pas comment les gens se quittent ?
Est ce que le fait d’en parler aurait changé quelque chose…
Personne n’en saura jamais rien.
De toute façon, je ne pense pas qu’il me lise et ça m’est égal. A tant vouloir protéger SA vie privée, il en avait presque oublié que nos deux vies s’étaient un moment entrecroisées…
Je n’ai jamais fermé ma porte au pardon… Mais comme le disent tous les films de vampires ou de zombies, l’absolution, ça se demande. Le pardon, aussi.
Cette histoire me désole à bien des égards et vis-à-vis de bien des personnes.
J’en suis, une ultime fois, désolée.

 

« Et maintenant ? »
Et maintenant, c’est fini…
Je laisse les histoires de 2014 en 2014.
J’ose espérer que tout ça ne nous aura pas laissé inchangés mais aboutira à une version améliorée de nous-même !

Page blanche pour 2015.
– Je fais le vœu que ma mémoire exceptionnelle se rappelle aussi à moi dans les moments de flou
– Qu’il y ait toujours LA bonne chanson pour LA bonne personne au bon moment
– De la paix, de l’amour, du pardon et des chatons
– De nouvelles amitiés et la consolidation des anciennes
Merci d’avoir passé cette année avec moi

 

I will disappear
I told you once and I’ll say it again
I want my message read clear
I’ll show you the way, the way I’m goin’

So I run, hide and tear myself up
Start again with a brand new name
And eyes that see into infinity

3 thoughts on “Quelques heures avant la fin du monde…

  1. chaoskhorne

    Non pas des chantonnnnnsss !!!! ^^
    bonne année a toi, ton homme et tes deux ptis bouts d’hommes ^^

    • Encollowen

      Des bébés chiens alors ?
      Bisous bisous Chaos
      😉

      • chaoskhorne

        mieux ^^
        un bébé mélange chow chow et husky 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>