Ça fait un petit moment maintenant qu’on parle de spinning sur Simili.
J’y ai d’abord consacré une petite heure de ma semaine, puis deux, puis trois…
Avec des variantes un jour sur deux, deux heures d’affilée, une heure + une séance d’abdos, etc.
Avec pour objectif : Tenir le coup au 5h vélo de mars !!!
Oh yeah !
Et je ne vous cacherai pas que c’est le pied le plus total et le plus intégral…

 

File:Home cycling trainer 1897.jpg

L’ancêtre du vélo d’intérieur, 1897

 

Mais d’abord, le spinning, Késako ?
Le « spinning » ou « biking » ou « indoor cycling », tel qu’on le connaît et qu’on le pratique dans les salles de sport de nos jours, a été inventé en 1990 par Jonathan Goldberg. Un cycliste professionnel californien qui a imaginé cet équipement « indoor » pour continuer à s’entraîner en hiver.
Il s’agit de cours collectifs d’entraînement cardio-vasculaire sur vélos fixes mais de là à dire que cela consiste à « faire du vélo » serait bien trop simpliste… BIIIIEN TROOOP SIMPLISTE !
Cette activité demande, en effet, un effort plus intense qu’un classique entraînement sur un vélo d’intérieur car les vélos de spinning sont dotés d’une courroie à résistance réglable et qu’on fait de tout et du n’importe quoi sur ce vélo : des pompes, des abdos, des obliques et de la danse.
OUI
CARRÉMENT

Le tout se déroule en musique pour rendre les séances d’entraînement plus dynamiques.
Et, accessoirement, ça détourne tes pensées de tes petites jambes qui galèrent parfois selon l’exercice proposé (mais ça finit par passer. Promis).

A noter : ce programme d’entraînement est intensif et l’on perd jusqu’à un litre et demi de sueur pendant un cours. C’est pourquoi il faut prévoir une bouteille d’eau grand format et penser à s’hydrater souvent pendant l’exercice. La serviette éponge n’est pas en option non plus.

Le spinning, c’est pour les warriors *
* Le spinning, c’est pour les guerriers

 

File:Lawrence Beesley in the Gymnasticroom.jpeg

Lawrence Beesley dans le gymnase du Titanic (10 avril 1912) Moi, perso, je te conseille plutôt de mettre un short et de faire tomber le chapeau


C’est pour qui ?

Pour les amateurs aussi bien qu’aux athlètes.
Il entraîne un travail cardio-vasculaire important, mais qui peut être dosé selon le niveau de chacun. Il est en effet possible de régler la résistance du vélo et d’adapter son effort pendant toute la durée du cours. TU ES MAÎTRE DE TON VÉLO.
Personnellement, je ne suis pas (oserais-je dire N’ÉTAIS PAS) une grande sportive et j’ai vraiment pleuré ma maman à l’issue du premier cours.
MAIS
Comme le disait mon coach, à l’époque, « le plus dur au spinning, c’est de revenir ».
100% vrai
Après, il me semble évident de commencer gentiment.
Un peu, c’est bien. Trop, c’est gourmandise.
On aura toujours le loisir d’augmenter la cadence plus tard.
Après… Ben après, ça devient juste une drogue !

 

spin

CA, c’est mon habit de lumière !


C’est pourquoi ?

– Travail cardio-vasculaire important
– Renforcement des muscles des jambes
– Tonification des fesses, des abdos et des adducteurs
– Perte de poids
– Impacts modérés sur les articulations
– Te sortir les fesses de ton canapé et ta main de ton paquet de chipitos
– Pour pouvoir dire – et avec une satisfaction – « je l’ai fait et je continue à le faire » à tout ceux qui t’avaient dit que tu ne tiendrais pas le coup (ET TOC !)

 

Avant-apres

AVANT-APRES… Bon ok, on est trois sur la première photo… Mais quand-même !

 

C’est où ?
Dans ma région, ça se passe…
– Les jeudis au http://fitnessclubnivelles.be/ avec Miguel et Jean-Luc
– Les vendredis (pour moi) mais tous les jours (ou presque) chez http://www.spinfun.be/ avec Fred (et Soraya, et…)
Sources :
Le wiki, ton ami – http://en.wikipedia.org/wiki/Indoor_cycling
Celui-ci : http://www.gralon.net/articles/sports-et-loisirs/fitness/article-le-spinning
Celui-là : http://www.nutri-cycles.com/dossier-entrainement-velo
Le bonus ludique : http://www.sportclap.com/tests-sportifs/le-spinning/

 

spinjoy

Être bien dans sa tête, dans son corps et dans ses baskets : CHECK !