OU la recette du gâteau au chocolat qui tue…
ce gâteau au chocolat qui déchire ta maman en deux…
ce gâteau au chocolat qui dépile ton poney…
Bref, un délice !

Après avoir testé la recette qui est proposée ici (et qui est déjà délicieuse),
je l’ai un peu modifiée pour la faire entrer au panthéon des gâteaux au chocolat.
L’essentiel de cette modif’ consiste à y incorporer une couche de gelée de framboises.
Oui… 4 couches, c’était pas encore assez challenge !

DONC :

Pour un cercle de 18cm de diamètre
(C’est-à-dire 6 gloutons en hypoglycémie ou 8 personnes normales)

Première couche : la génoise au chocolat
60g de chocolat noir qui fond bien
1 œuf entier
1 jaune d’œuf
1 blanc d’œuf
2g de fécule… Un petit peu, quoi

Deuxième couche :  le praliné feuilleté
100g de succulent pralin de chez Home pâtisserie, Nivelles
80 g de chocolat noir
50g de feuillantine (à défaut, tu peux broyer des gavottes toi-même)

Troisième couche : la gelée de framboise
un sachet d’agar au carré (agar agar… Jeu de mot…)
200ml de coulis de framboise (ou de jus de framboise bien épais)

Quatrième coche : la mousse au chocolat
260 g de chocolat noir (c’est le moment de prendre des actions chez Milka)
35 g de beurre
6 blancs œufs (c’est le moment de penser à recycler tes jaunes)
50g de sucre

Cinquième couche : le glaçage
35g de chocolat noir
60g d’eau (ah ah)
30g de crème épaisse
15g de sucre
45 g de crème liquide
75 g de chocolat noir
12 g de beurre coupé en morceaux, à température ambiante

Récapitulatif des ingrédients
510g de chocolat noir
9 œufs (1 entier, 7 blancs, 1 jaune et le reste… Ben… Tu en feras des crèmes brulées)
2g de fécule. C’est vraiment un petit peu
100g de succulent pralin
50g de feuillantine (ou gavottes en morceaux)
un sachet d’agar agar
200ml de coulis de framboise (ou de jus de framboise bien épais)
47g de beurre à température ambiante. Si tu en prends 50g, je te pardonne
65g de sucre (seulement !)
60g d’eau (…)
30g de crème épaisse
45 g de crème liquide

Attention ! Vous aurez également besoin d’un cercle à entremet !

Première étape : Réunir la dream team et se prendre deux jours devant soi

gateauM

Moi, il se trouve que j’aime cuisiner avec ma femme… Et en robe de soirée… Chacun son truc

Je te préviens tout de suite, jeune cuisinier innocent, ce gâteau prend du temps !
Je te conseille de te laisser une journée pour faire la génoise, le croquant, la gelée et la mousse ;
et de te laisser le lendemain pour la ganache et la déco.

Deuxième étape : la génoise au chocolat
La recette initiale parle de 1/2 œuf… Ben… Non…Comment te dire… Je refuse !
Préchauffez le four à 150°C.
Faites fondre le chocolat ajoutez-y, hors du feu, et en remuant vivement (psychomotricité +2), l’œuf entier et le jaune. Le chocolat ne doit pas être trop chaud sinon les blancs vont créer des grumeaux et les grumeaux, personne n’aime ça.
Bien mélanger. J’insiste.
Ajoutez la fécule. Pour les noobs, la Maïzena, c’est de la fécule.
Montez les blancs en neige incorporez-les délicatement à la préparation chocolatée.
Beurrez et farinez votre cercle à entremet, mettez-le sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
Répartissez la préparation sur une épaisseur de 3 à 5 mm et cuisez-le 10 minutes environs.
Si votre cercle n’est pas hermétique…

IMPROVISEZ UN SYSTÈME D !

gateauN

Astucieux système de poids destiné à maintenir le cercle contre ma plaque bancale…

 Troisième étape : le praliné feuilleté
Faites fondre le chocolat et ajoutez-y 100g de pralin.
Ajoutez encore 50g de feuillantine puis mélangez délicatement.
Une fois la génoise refroidie, étalez-en une couche au-dessus du moelleux.
Laissez figer en le mettant un certain temps (jusqu’à ce que ça ait durcit, en fait) au frigo.
EASY !

Quatrième étape : la gelée
Portez votre jus à ébullition (sans mauvais jeu de mot)
Incorporez votre agar et touillez !
Baissez le feu tout en mélangeant quelques minutes encore…
Laissez prendre la gelée au frigo. Si après une heure, elle n’est pas prise… C’est moche, très moche.

Cinquième étape : la mousse au chocolat
Faites fondre le chocolat sur feu doux.
Retirez ensuite du feu pour y ajouter les noix de beurre et le sucre.
Mélangez bien… Vous vous souvenez… Les grumeaux, tout ça…
Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au chocolat.
Versez la mousse sur la couche de gelée préalablement prise au frigo, lissez bien la surface du gâteau.
Laissez prendre au frigo quelques heures…

gateauO

Tu as faim ? Moi aussi !

Sixième étape : Glaçage au chocolat brillant
Il faut d’abord réaliser une sauce au chocolat :
Mettez tous les ingrédients (chocolat, eau, crème épaisse et sucre) dans une casserole et portez à ébullition sur feu moyen, en remuant constamment. Ça serait moche de se rater maintenant.
Réduisez ensuite la température et laissez frémir tout en remuant fréquemment à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que la sauce nappe la cuillère.
BE PATIENT ! Cela peut prendre vingt bonnes minutes…

Pour réaliser le glaçage :
Portez la crème liquide à ébullition sur feu moyen et hors du feu ajoutez le chocolat en morceau. Mélangez bien pour faire fondre le chocolat.
Quand le mélange a un peu refroidi, ajoutez le beurre en morceau puis la sauce au chocolat. Mélangez.
Mélangez encore.
Parfait !
Vous pouvez napper le gâteau tout de suite ou attendre (le glaçage se conserve quelques jours dans une boîte hermétique au frigo).
Dans tous les cas, pour que le glaçage nappe bien sur le gâteau, il doit être à 35-40°C.
On peut dire chaud mais pas trop… Si ça peut vous aider…
Si le glaçage est trop froid, on peut le réchauffer quelques secondes au micro onde à basse puissance. Veillez cependant à ne pas trop le mélanger car il perdrait son brillant.

Septième étape : ta vie est en jeu !
Démoulez délicatement le gâteau et versez dessus le glaçage.
Étalez uniformément la sauce avec une spatule (…) et n’oubliez pas de recouvrir aussi les bords du gâteau.

gateauP

It’s my masterpiece !

gateauQ

Même la photo est succulente…

gateauR

Il n’est pas nécessaire d’avoir une spatule cochon… Mais ça aide !

 

Laissez votre chef d’œuvre se solidifier au frigo et décorez selon vos envies !

 

gateau2

La version « c’est l’anniversaire de tes jumeaux »

gateau1

Version girly avec nougatine, fraises et pâte à sucre !

    

gateau3

Version « pâte à sucre à la guimauve »

gateau4

Version épurée