Le jour de la rentrée

Non, je ne parle pas (encore) de la rentrée de mes têtes blonde et brune mais bien de celle de leur maman !

crazy

Je suis AU TAQUET pour rentrer à l’école, pourtant !

Parée de ma robe porte-bonheur,
de mes plus belles couleurs de khôl,
chaussée de mes plus confortables compensées,
ET trainant derrière moi une valise lourde de 4655 copies papier recto/verso
Bouleeeeeeet
Je reprends le chemin de l’école… Enfin du travail… Enfin de l’école.
Parce que, oui, cette année, la nouveauté c’est que je quitte les salles du musée pour présenter les animations du musée en classe. Tu suis ?
Je suis une animatrice « hors les murs ».
La classe !

Pour épicer un peu cette reprise, j’ai 4 animations d’un peu moins de 2h à donner, à la suite.
Mais rien est impossible quand on porte une robe à pois !
Après avoir trainé ma croix, mon boulet, mon fardeau, ma peine,… sur quelques 500m d’une rue à 45°, j’arrive à mon lieu de prestation.
Et j’ai une salle de conférence à moi tout seule !
Hihihihihihihihi…

Sur mes quatre groupes, aucun n’aura été imbuvable mais tous auront été… variés… différents… pas pareils, quoi.
Je peux résumer la chose ainsi :
– Un groupe du matin, sans vice, ni vertu.
Gentil mais pas niais, bonne pâte mais pas extatique, bavard sans être turbulent… Un groupe parfait pour commencer ! Pépère mais sans challenge.
Mention spéciale à mon petit gars qui sait reconnaître au premier coup d’œil un fusilier français d’un belge, qui m’a expliqué en long et en large pourquoi le pompon porte bonheur dans la marine et qui est le véritable instigateur de l’ouverture des canaux de la bataille de l’Yser…
Malgré tout, j’ai l’impression qu’ils ont du mal à donner leur avis ou assumer leurs idées. Ils me semblent assez effacés, mis à part quelques « meneurs » de bande…
Totalement à l’image de leur prof ! Gentille mais un petit peu ailleurs…

– L’après récré, un groupe « technique ».
Ou « l’art d’intéresser un groupe de 27 lascars qui comptent les petits pois de ma robe ».
Et je ne parle pas au figuré…
Tendu.
Je sais pas si je peux vraiment leur jeter la pierre vu qu’ils ne savaient pas pourquoi ils étaient là, ce qu’ils faisaient là et que, de toute manière, leur prof corrigeait des copies sans même faire semblant de s’intéresser à l’animation…
Ça s’est un peu détendu pendant l’animation proprement dite mais certains y ont vraiment mis la pire volonté du monde… VRAIMENT et ACTIVEMENT.

– Après midi, le groupe modèle.Au taquet ce groupe, au taquet ! Très bien préparé par leur professeur, curieux, pro-actifs et, franchement, très doué !
Encore une fois, mes constatations de guide se vérifient : on peut se faire une assez bonne idée du groupe d’élèves qu’on va avoir en observant le prof qui les accompagne.
Supers charmants, la mise en commun (orale) a pris moins de temps que prévu, laissant quelques minutes pour s’improviser un débat sur le thème de la journée.
Du CAVIAR !

– Encore un avant la délivrance.
Ça devrait être interdit de faire des activités les deux dernières heures du vendredi…
INTERDIT.
J’étais fatiguées, ils étaient fatiguées SOIT nous étions fatigués…
Et ça s’est exprimé par un grand n’importe quoi
\o/
Heureusement (ou malheureusement ? Je ne suis pas très sûre), j’étais avec la prof la plus cool du monde…
Et quand je dis cool, j’entends bandeau dans les cheveux et fringues ethniques
– Les élèves se prennent une pause comme des grands en partant tels des princes ?
Ils doivent se défouler les pauvres…
– Ils sautent par la fenêtre de la classe ?
Ah ah ah, ça c’est une curieuse façon de s’aérer…
– Ils tapent sur leurs camarades à coups de classeur ?
– Ils jouent… C’est de leur âge, encore

J’ai jamais eu/vu une prof aussi COOL.
Respect.
Mais, j’avoue, que de mon côté, ça arrangeait pas mes petits pots.

BILAN : Super positif
Des élèves, dans l’ensemble, charmants et motivés ainsi que de chaleureuses félicitations des professeurs.
HOURRA ! VIVE MOI !

Un constat : Les élèves sont complètement nulle part en terme d’expression orale.
Un coup de pelle en plus et on trouve du pétrole.

La perle du jour : Lu sur une fiche d’analyse
Lieu de production : La ville de copyright en Angleterre

La remarque qui fâche : « Non mais pourquoi on doit encore travailler? J’ai payé pour cette animation, je croyais qu’on ferait rien ».
(Élève lambda)

Quelques réflexions pour terminer :
– Ça fait du bien de sortir de chez soi pour faire autre chose que les courses !
– Ça fait du bien que la première chose qu’on vous demande soit « Savez-vous comment brancher le rétro-projecteur? » et pas « Comment vont les petits? » !
– Ça fait du bien de se sentir bonne à faire autre chose que des chateaux en LEGO (même si les miens sont exceptionnels, j’avoue) !
– Ça fait du bien d’être une PROFESSIONNELLE aux yeux de ces gens, et pas une MAMAN !

C’est dit !

2 thoughts on “Le jour de la rentrée

  1. Tite titia

    Ahhh la première journée, l’excitation, le stress les doutes… Va falloir un peu de temps pour que tu prennes ton rythme de croisière ! Alors cette sensation d’exister ! Ah ah 🙂 tu nous feras un best off , copyright j’ysuis jamais allée c’est à côté de polygamie? Super chouette l’animation en tout cas 🙂

    • Encollowen

      Mouahahahahah !
      Encore tant de choses à visiter, pas vrai ? :p

      Je crois que j’aurai le trac toute ma vie (professionnelle) mais c’est un peu comme au théâtre, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>