Ingrédients (pour 30 petites gaufres environ)
750 g de farine tamisée
45cL de lait tiède. Ni chaud. Ni froid
1 petit paquet et demi de levure qui pue et qu’il faudra toucher
1 pincée de sel
300 g de beurre ou autre matière grasse
4 œufs
5 sachets de sucre vanillé
400 g de sucre perlé
DES TONNES DE CANNELLE !

Préparation
Préparez l’appareil à gaufre en mélangeant la farine, les œufs, le sel, le sucre vanillé, LES TONNES DE CANNELLE et la levure délayée dans le lait tiède, toujours ni chaud, ni froid.
Si vous n’aimez pas la cannelle… FUYEZ PAUVRES FOUS (ou mettez-en moins)
Laissez lever entre 30 et 45 min près d’un radiateur. Quand la pâte menace de sortir du saladier pour se cuire elle-même, c’est qu’elle est prête ! Profitez-en pour sortir le beurre du frigo.
Incorporez le beurre pommade et le sucre perlé.
Faire des gros pâtons qui collent (+/- 100g).
Laissez reposer minimum 15 min.
Cuire 3 à 4 min. dans un gaufrier bien chaud.
Si tu te rends compte maintenant que t’as pas de gaufrier… Ben, c’est moche.

 

Un délice de roi !

Pour la petite histoire…

La gaufre de Liège, ou la gauff‘ au suc, comme on dit chez nous, est une spécialité de gaufre de Liège (Belgique).

La recette est à base de pâte fermentée à la levure, avec de la cannelle et du sucre perlé. Traditionnellement, elle ne présente pas de coins et est faite sur un moule à 24 creux. Cette gaufre se mange froide ou tiède quand elle est servie dans les commerces ambulants. Et par commerces ambulants, j’entends « camion à gaufres qu’on croise sur les parking ».

Son origine est liée à la mise sur le marché du sucre perlé obtenu hors des betteraves de Hesbaye, dans la région de Liège et Verviers.

Pour en savoir plus, je vous recommande chaleureusement la lecture de ce site : http://www.gaufresbelges.com/

Et pour profiter de cet article au maximum, je vous conseille de vous passer une chanson des Gauff’ au Suc’. Mais préparez-vous mentalement avant d’écouter ça