Drones, il y avait… écrans LED, mises en scène voilesques, scène rotative à 360°, …
Vous vous attendiez à en avoir plein les oreilles ?
Vous en aurez aussi plein les yeux !

2016-03-15 21.12.59

Entre cette scène psychédélique (qui m’aurait personnellement rendue bien blurp), ces voiles aux projections apocalyptiques, ces mains de marionnettistes géantes qui faisaient passer le trio pour des marionnettes, ce survol de bombardier DE FOU ou le jeu de Matthew Bellamy, spectacle (et plaisir des yeux) à lui tout seul…
Le « Wouaw » s’impose !

2016-03-15 22.11.36

Un Palais 12 plein à craquer (4 soirs de suite – environ 70 000 tickets me souffle la DH) et les choix qui vont bien :  Plug In Baby, Hysteria (probablement ma favorite), Knights Of Cydonia en passant par les incontournables Starlight, Supermassive Black Hole ou Time is Running Out… Muse sait faire plaisir à ses fans !

2016-03-15 22.32.22

Si je devais mettre un tout petit mini bémol, ça serait peut-être l’aspect un peu trop « efficace » de la session.
Parce que, oui, les chansons défilent à un rythme effréné, on voit qu’ils prennent plaisir à ce qu’ils font, Matthew est aussi bien au chant, à la guitare qu’au piano MAIS…
Je trouve que ça manque un tout petit poil de chaleur. De tchatche. De communication avec la salle.
Bref. 2h efficace. La musique qu’on aime MAIS concert bouclé à 23h, pas de rappel, ciao bye bye.
Ne me laisse pas ce goût de trop peu…
Reviiiiiiiiiens !